Vin Bio, on nous aurait menti ?
La cahier des charges existe maintenant depuis quelque mois, basé sur un plus petit dénominateur commun, il à pour résultat de ne rien interdire en matière de vinification. Nous reprendrons par le suite des exemples.
Ce cahier des charge était une nécessité, même  une obligation, faut de quoi la mentino AB sur les bouteilles aurait disparu.
Comme tout règlement européen ce cahier des charges est un compromis entre des pays et des lobby dont les objectifs ne sont pas les mêmes. La France à été pour une réglementation la plus laxiste possible et ceci à cause de nos grands négociants qui veulent déverser sur le marché des vins bio du Sud de la France sans prendre aucun risque technique, par ce que le débat est là. Vin Bio "Industriel" ou Vins bio Artisanaux ?
Faire du vin Bio et naturelle sans produit chimique ni dans la vigne, ni dans le vin n'est pas facile quand on produit plusieurs centaine de milliers de bouteilles, par contre faire un vin Bio, avec des raisins Bio et toute la panoplie du petit oenologue c'est très facile, surtout dans le Sud de la France (les conditions climatiques favorable).
La plupart des manipulations physique sont autorisées, acidification, desacidification ...  (sauf la desalcoolisation partielle et une ou deux autres dont je ne sais même pas à quoi ca sert) et les plupart des produit sont autorisé à condition qu'ils soient BIO (si ca existe sur le marché)
Donc maintenant vous aurez peut être (aucune mention n'étant obligatoire, sauf pour l'oeuf et les sulfites) dans vos bouteilles certifié VIN BIO les produits suivants (liste non exhaustive, liste ici) :
- Carbonate de calcium

- Tartrate neutre de potassium
- Bicarbonate de potassium
- Phosphate diammonique
- Dichlorhydrate de thiamine
- Acide L-ascorbique
- Tanins *
- Acide métartratique
- Charbon à usage œnologique
- Bitartrate de potassium
- Alginate de potassium
- Gomme arabique *
- Citrate de cuivre
- Sulfate de cuivre (jusqu’au 31/07/2015)
On ne ne va pas être plus royaliste que le roi, certain produit oenologique sont nécessaire dans certains cas, S02, collage à l'oeuf (pratique traditionnelle ...), mais ceux cité plus haut n'ont rien à faire dans un cahier de charge BIO.

Alors Comment faire ? 
Il existe des cahier des charges privé BIO qui interdise la plupart de ses produits et surtout la plupart des pratique physique sur les vins. Ses cahier des charges sont pour objectif de produit des vins naturels.
Nous citerons Nature et Progrès et Surtout les vins certifiés en Biodynamie (DEMETER et BIODYVIN). Tous les produits cités plus haut sont interdit, ainsi que toute manipulation technique des vins. Ensuite vous pouvez faire confiance au vignerons, il y en a beaucoup qui pratique des vinifications naturelles, sans produits et certain vont même jusqu'au sans soufre (ce n'est pas mon cas). Mais dans le doute rien ne vaut une certification, car on entend tellement de discours fantaisiste comme : "j'ai des pratiques Bio", pour dire je fais du bio quand ça m'arrange, "j'ai intégrer les principes de la biodynamie" pour dire je passe un purin d'ortie et je regarde la lune le soir en me couchant.
Donc les vin certifié en BIODYNAMIE sont actuellement les seuls qui vous garantisse des vin naturels





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Business plan

Les News de la Colombine - Juin 2020

Taille, travail du sol et biodynamie