Suivi des maturités

Voilà une des grandes question du moment, quand vendanger. C'est toujours une question délicate, mais cette année encore plus. Les maturités sont très hétérogènes d'une parcelles à l'autre et même entre les faces d'un même rang, la sécheresse a provoquée des blocages de maturité sur les parcelles les mieux exposées.
On a atteint la maturité technologique (sucre/acide) mais pas encore la maturité aromatique (mais ça évolue bien depuis une semaine), ni la maturité phénolique (peaux encore épaisses et astringentes).
On à des niveau d'anthocyanes très très haut, mais peu extractible.
Autre phénomène intéressant, une inversion de terroir. Les cabernets Sauvignon de bas de coteaux, qui normalement arrivent tardivement à maturité, sont en avance sur certain Merlot, ils ont moins subit le stresse hydrique et donc pas de blocage de maturité.
Un bon casse tête pour les jours qui viennent, mais je pense que l'on va pousser encore 2 semaines ...

Commentaires

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Business plan

Taille, travail du sol et biodynamie

Les News de la Colombine - Juin 2020