Première journée d'un presque vigneron

pour une mise en bouteille vendredi avec des vins pas vraiment préparés et un responsable du chai pas courant (une petite surprise de l'ancien propriétaire, et la faute à ses délais de transition vraiment stupide). Demain on va réglé tout ça avec mes oenologues ( et oui j'en ai deux, l'ancien et la nouvelle qui me suit aussi sur la viti).
Je fais cette petit digression sur l'autorisation d'exploitaiton, ce truc stalinien qui ne doit exister qu'à Cuba, 3 à 4 mois pour un bout d epapier délivré par on ne sait qui, sur on ne sait quels critères ... et pendant ce temps l'acquéreur attend et ne peut pas vraiement gérer sa future exploitation et le cédant lui perd peu à peu sa motivation et à la tête ailleur.
Alors aujourd'hui, alternance de téléphone (plombier, banquier, élécicien) et de visite de fournissuer de produits.
Et bien evidement entretien individuel et collectif avec les employés. Autant je ne vais pas faire de révolution, ais des évolution sur les pratiques viticoles et vinicoles, mais sur la mangement ca va être la révolution, je vous expliquerez ca plus tard.
Bon il faut bien parler du travail de la vigne ; aujourd'hui un petit coup de rogneuse et un épanprage de certain pied. Pour ce qui ait des raisins, il sont très sain, et la maturation se fait lentement mais surement.

A demain ...

Commentaires

  1. je suis pressé de venir goûter tes nectars ;)
    Bon courage pour tout !

    RépondreSupprimer
  2. On fait les vendange début octobre, si tu as des dispo on vous invite ... tu pourra faire quelques photo

    RépondreSupprimer
  3. Hello Philippe,

    Comment vas-tu ?
    heureux pour toi et cette reconversion, bon courage !

    pas trop dûr le management hein ! tout de façon de mémoire t'étais un boss pas chiant ;-)

    Jean FR (ancienne vie à W4 !)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Business plan

Taille, travail du sol et biodynamie

Les News de la Colombine - Juin 2020